Harnes à Charenton pour amasser et espérer

Les prochaines semaines vont être déterminantes pour le HVB. À la lutte pour accéder aux « play-off », le club artésien, qui a patiné en début de saison, sait que sa marge de manœuvre sera en 2020 réduite à sa plus simple expression. Dès lors, un seul objectif : prendre ce samedi les trois points lors du déplacement à Charenton.

Loïc Bouanda, le coach artésien, a d’ailleurs été clair. Il faut sur cette seconde partie de la phase régulière emmagasiner sous peine de mettre à mal le projet d’accession. «  Il n’y a plus d’excuses à trouver. On doit avoir ce mental de guerrier et ne plus accepter de se faire marcher dessus. J’espère que le message est désormais bien passé  ». Ce soir, il faudra en tout cas revenir à de puissants fondamentaux. Concrètement, le HVB a sa chance d’autant plus qu’il lui faut encore jouer un match en retard face au CNVB le 8 février, rencontre de la neuvième journée qui n’avait pu se dérouler en raison des grèves. Aussi, avec un pécule de douze points, il reste en position stationnaire.

A quatre points de Calais (et donc potentiellement à une seul unité du groupe play-off), le groupe artésien peut légitimement réaffirmer son autorité, d’autant plus qu’il avait terminé l’année civile sur une superbe prestation aboutie face à ces mêmes Calaisiens (3/0). De son côté, Charenton est décroché. Avec six défaites accumulées à ce jour en l’espace de neuf journées, le groupe du Val-de-Marne demeure certes mal en point (avant dernier), mais il voudra faire front par fierté.

Sébastien Renaut (CLP)

CNM Charenton – Harnes VB ce soir à 20 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.