Harnes aimerait se tailler la part du lion et augmenter son capital confiance

C’est ce soir que le Harnes volley-ball étrenne l’année 2013 à domicile avec la réception de la formation du Plessis-Robinson. Une rencontre en forme de revanche pour des Artésiens qui, à l’aller, étaient un peu passés à côté (3/0).

Période de voeux aidant, le Harnes volley-ball a émis un souhait à la hauteur de ses ambitions, à savoir tout faire pour tenter de rester invaincu à domicile pour cette seconde partie de la saison, ou du moins se montrer intransigeant. Un pari haut en couleur mais qui permettrait à la fois de rehausser le niveau d’exigence déjà en place tout en évitant de rester dans le ventre mou. « Ça s’annonce comme une belle rencontre, prévient Laurent Cauet. Plessis, c’est une équipe dotée de très gros serveurs. On a pu malheureusement s’en rendre compte au match aller. La clé du match sera certainement dans ce duel “service-récep'”. Pour nous l’essentiel sera de trouver une bonne assise, le bon équilibre pour rester crédibles dans toutes les positions offensives. » L’idée étant en effet d’asseoir correctement la partie défensive de l’édifice afin de donner l’occasion aux attaquants nordistes de ne pas trop forcer leur geste devant, situation qui avait affaibli le HVB dans les derniers instants la semaine dernière à Canteleu-Maromme (défaite 3/2).

Contre Plessis, l’état mental devra être irréprochable pour contrer cette formation qui est sans conteste la bonne surprise de cette saison. Les coéquipiers de l’ex-Harnésien Grégoire Capitaine ont en effet tutoyé le sommet en début de parcours. Certes ils ont connu un léger passage à vide mais leur classement est à la hauteur de leur potentiel. Quatrième avec vingt-huit points, le PRVB talonne en effet les « stars » annoncées que sont Lyon et Orange avec une seule unité de retard. « C’est une équipe qui est sur une bonne dynamique, rappelle à l’ordre l’entraîneur artésien.

Ils viennent de gagner contre Orange en sortant un gros match et en Coupe de France, ils ont perdu honorablement contre Cannes 3/2 après avoir mené deux sets à rien. C’est parlant. » Rentré dans les points lors des deux dernières journées de championnat, Harnes apprécierait donc tout bonnement de laisser encore un peu le robinet ouvert. • SÉBASTIEN RENAUT (CLP)

HARNES – PLESSIS ROBINSON (Ligue B, 15e journée) : samedi à 20 heures.

Elite A