Les Harnésiens n’arrivent pas à confirmer la tendance

Opposé à une équipe d’Avignon extrêmement rugueuse, le Harnes Volley-Ball n’a pas pu enchaîner ce week-end en déplacement. Battu en trois manches, le club artésien devra dès le début de la phase retour qui s’annonce ce samedi, quasiment réaliser un sans-faute s’il veut demeurer en phase avec ses ambitions du début de saison.

Cette septième journée pouvait faire passer le HVB dans le vert. Mais au contraire, elle a bloqué le club artésien dans une situation d’attente somme toute assez inconfortable. Une défaite qui vient ici déséquilibrer le bilan à mi-parcours. Harnes avec neuf points cumulés est sixième de la poule en ayant concédé quatre défaites pour trois succès. « Notre poule est assez compliquée, très homogène. » précise Samuel Quéva qui a néanmoins conscience que son équipe va désormais devoir cravacher pour rattraper une partie du temps perdu. Avec cinq points de retard sur l’adversaire du jour, le bastion artésien n’a certes pas hypothéqué toutes ses chances, mais il y aura clairement des prochains chocs à ne pas louper, la notion de quitte ou double prenant ici tout son sens. Dans le staff artésien, Claude Clément et Loïc Bouanda sont conscients des difficultés mais ils restent pragmatiques eut égard à l’évolution du groupe dans lequel ils sont. « On le voit à chaque journée chaque équipe a son mot à dire. Devant, personne ne se détache totalement et tout le monde semble capable de battre tout le monde, Rennes étant un peu plus décroché  ». Le suspense demeure mais il faudra vite réagir et ce dès cette semaine. Un périlleux déplacement à Calais s’annonce face à des Maritimes totalement décomplexés et qui, malgré leur étiquette de promus, font actuellement le travail avec une place de leader pleine de fraîcheur (seize points).

Sébastien Renaut (CLP)

Avignon VB – Harnes VB : 3/0 (25/21, 25/23, 25/19).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.