Harnes a rempli son contrat et vise plus que jamais la continuité

  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
Samedi, le HVB a dominé de la tête et des épaules Strasbourg sur le score net de 3-0. Une mission parfaitement remplie lui ayant permis de poinçonner de nouveau son ticket pour une prochaine session de jeu en Division Élite. Et même si la saison fut délicate, exigeante, elle a indéniablement fait grandir le HVB.

Pour Loïc Bouanda, le ouf de soulagement lâché à l’issue de cette huitième journée des play-down était légitime. Après plusieurs mois de pression, de tension, son groupe a parfaitement répondu à ses attentes même si tout ne fut pas aisé à mettre en œuvre. «  C’est une immense fierté de pouvoir fêter ce maintien avec ce groupe qui n’a jamais rien lâché même au moment où nous doutions un peu tous, confie l’entraîneur. Le dernier match n’était pas le plus difficile à jouer, il est vrai contre une équipe de Strasbourg déjà condamnée, mais c’était le match piège par excellence. Il fallait être sérieux, nous l’avons été. Pour ma première année de coaching, j’ai souffert aussi, j’ai dû me canaliser, mais j’ai beaucoup appris. Et je pense que les jeunes également  ». Il faut dire que la prise de responsabilités a été partagée. Les Artésiens parfois en manque d’expérience ont appris de leurs hésitations au fur et à mesure de la saison et l’entraîneur artésien parfaitement secondé par Charles Emmanuel Ohier a su s’adapter. «  Ce groupe a été très réceptif, engagé. Notre place est méritée. Maintenant, à nous de construire là dessus et de surtout continuer derrière notre travail de formation vers les jeunes. C’est une priorité pour le club. Nous possédons un vivier extraordinaire, des éducateurs concernés, il y a de quoi faire et être assez optimiste pour les saisons à venir  ». En tout cas, l’entraîneur artésien est plus motivé que jamais. «  Nous allons apporter des ajustements au groupe pour la prochaine saison. Je veux des joueurs concernés avec une certaine grinta. Cela fait douze ans que je suis au club, il faudra être vigilent et savoir rester dans une bonne stratégie avec une ligne directrice de qualité  ».

Sébastien Renaut (CLP)

Harnes VB – Strasbourg : 3/0. 25/12 (19’), 25/16 (22’), 25/22 (23’)

Harnes : Bouanda, Druon (puis Löffler), Darrieux, Parville (l), Quéva (puis Clément), Auffray, Ségre (puis Delaroque)

Entraîneur : Loïc Bouanda.

Strasbourg : Cholev (puis Velinov), Martinez (puis Nenchev), Hujatullah, Lachaise, Pinas, Meyer, Bribois (l)

Entraîneur : Stoyko Nenchev.

  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *