Les Harnésiens et les Harnésiennes attendus dans la lumière

  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
Trois jours durant, deux ossatures jeunes du VC Harnésien ainsi qu’une autre du Harnes VB disputeront les finales de la Coupe de France dans leurs catégories d’âge respectives. Présentes sur les sessions en M13 et en M17, les féminines espèrent bousculer une partie de la hiérarchie en place alors que les masculins en M20 tenteront de se faire une place au soleil.

Comme tous les ans à la même époque, les deux clubs harnésiens vivent de belles heures, celles capables de valoriser et de mettre en vitrine leur excellent travail de formation. Et comme de coutume, plusieurs équipes seront en finale avec un sentiment évidemment de fierté, même si cela ne constitue pas un aboutissement en soi. «  Il y a de sérieuses chances d’accrocher un podium en M20.  » estime du côté des garçons Loïc Bouanda. «  Leur expérience pourrait être un plus  ». Et en effet, avec l’apport de trois joueurs de l’équipe fanion (Quéva, Darrieux et Auffray), le HVB devrait être en capacité de donner de la répartie.

Chez les féminines, les M13 feront le très court déplacement au Touquet et auront certainement et par chance la possibilité de compter sur une belle cohorte de supporters. Le VCH qui tombe dans sa poule de qualification face à Yutz et le Pays D’Auray (Bretagne) évite d’emblée les cadors annoncés que sont Le Cannet ou Rixheim. «  Mais le principal est de se faire plaisir à ce stade de la compétition.  » précise la présidente Jocelyne Machenski. «  Pas question de mettre trop de pression sur les filles même si une place dans les cinq premiers peut être envisageable  ». La seconde ossature qualifiée, celle des M17 sera appelée à jouer à Saint-Avertin, commune du Val-de-Loire. Elle possède quelques espoirs du club et jouera sans pression son rôle dans une lutte programmée à 12 qui demandera dès les premiers tours de piste un investissement sans faille. «  C’est une compétition que nous connaissons bien, il faudra que les filles gardent confiance en leurs moyens.  » plaide encore Émilie Hipp, entraîneur de l’équipe première.

Sébastien Renaut (CLP)

– Finales de Coupe de France M13 féminines les 10, 11 et 12 mai au Touquet

Équipes en lice : Le Cannet, Yutz, Valenciennes, Cannes, La Napoule, Villejuif, Villebon, Monaco, Harnes, Marcq-en-Barœul, Pays d’Auray, Rixheim.

– Finales de Coupe de France

M17 féminines les 10, 11 et 12 mai à Saint-Avertin (Indre-et-Loire)

Équipes en lice : Yutz, Laval, Saint-Cloud, Rixheim, Cannes, Rennes, L’Union, Montpellier, Mulhouse, Asnières, Harnes, Saint-Avertin.

– Finales de Coupe de France M20 masculins les 10, 11 et 12 mai à Saint-Egrève (Isère)

Équipes en lice : Toulouse, Harnes, Rennes, Kingersheim, Nice, Sète, Asnières, Saint-Egrève.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *