Les Harnésiens premiers de leur poule joueront pour le titre de champion !

Hier, le HVB jouait une finale avant la lettre, puisque de l’issue de son opposition du soir était liée la possibilité de disputer le titre de champion de France Elite. Et en l’occurrence, c’est au métier que les Artésiens ont eu gain de cause.

Pour les deux formations, les données de départ étaient limpides. Harnes devant s’imposer et Charenton rentrer dans les points pour aller chercher son maintien. Une issue forcément génératrice de tension dont s’accoutuma Harnes à l’entame.

Dillies varia à la perfection le tempo que ce soit devant ou au service (3/0) et comme devant, Quéva fut irrésistible, Harnes se fraya un chemin fait d’autorité (8/1) et de maîtrise (11/3).

Dans la nasse, Charenton essaya bien de gagner en rapiditié d’exécution, mais en manque de précision notoire, la machine du Val-de-Marne s’enraya (16/4). De fait, cette fin de manche fut limpide pour un HVB très soudé, dévoreur d’espaces (20/7) et ne donnant que très peu de liberté d’action à un adversaire réduit à la portion congrue (25/12). Cette gifle réveilla un peu Charenton au changement de côté. Riblet joua des mains (0/2) et surtout le contre francilien retrouva son sens du placement (1/4). Cheung veilla également au grain (3/6), ce qui retarda naturellement le retour artésien (9/9).

Les deux équipes se rendirent coups pour coups mais le HVB rata après la dizaine plusieurs passages au service, ce qui lui fit prendre du retard (13/16). Charenton tenta précisément des coups, avec panache et réussite (15/19) pour empocher cette seconde manche (20/25).

Un rappel à l’ordre judicieux pour des Artésiens obligés alors d’accélérer le pas. La prise de conscience fut collective en dépit d’une hésitation en début de set (1/3, 5/4). Charenton fixa son sort mais les bon appels de Boyomo donnèrent une bouffée salvatrice au HVB (12/11, 17/14). Le plus dur venait d’être fait, et surtout les points d’avance permirent à Harnes de finir en contrôlant (21/18 puis 25/20).

On a su être patients (Lénaïc Pépin)

A un set du bonheur et de la délivrance, les Harnésiens intensifièrent leur jeu aux ailes. Toutefois en face, l’adversaire resta concerné et défensivement aux aguets (1/3, 6/7). Quéva, étincelant, fut attrapé au bloc (8/12) mais celui-ci sut répondre de la meilleure des manières en dégainant à tout va (13/13, 17/15). En pôle, le HVB réhaussa la garde (22/18) et ne donna plus rien, Boyomo se chargeant d’envoyer les siens en finale sur une ultime attaque au centre (25/21). “C’est une satisfaction, jubilait le capitaine artésien Lénaïc Pépin. On a su être patients et disciplinés. Place à la finale !”

Sébastien Renaut (CLP)

Résultats

Équipe1234TRésultat
Harnes252025253Victoire
Charenton122520211Défaite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This