Harnes, imprenable, se défait facilement de Marseille

La ténacité d’Uguet couplée à la prise d’initiative de Couillet mirent Harnes un temps en porte-à-faux (4/4, 7/7, 10/11). Il fallut attendre deux blocs d’école en bout de fil pour voir les Harnésiens à leur vraie valeur (13/11), le tout parfaitement enjolivé par la montée de puissance de Quéva (16/12, 22/17 puis 25/21).

Harnes continua à emmagasiner, bien aidé dans sa moisson il est vrai par un énervement chronique adverse (8/4, 14/7). L’essentiel venait d’être fait pour les locaux qui purent ensuite grâce à une palette bien plus étoffée, prendre la poudre d’escampette (21/10), le banc se permettant même de faire tourner son effectif (25/16). Clairement en difficulté, Marseille tenta d’intensifier son approche. Couillet força parfaitement au service, Pinoncely joua avec les mains et la mayonnaise commença à prendre (6/7). Le HVB s’enferma dans un faux rythme et enchaîna quelques fautes directes sur des opportunités offertes lors des mises en jeu. Un équilibre des forces commença à frémir mais Delaroque et Boyomo rappelèrent à l’ordre leurs couleurs (13/12). Harnes réengagea sa marche en avant en variant parfaitement ses coups puis en usant par lien de cause à effet son adversaire (18/14). La trame venait d’être ainsi fixée, le HVB restant le plus ferme dans l’échange (22/15) et surtout le plus prompt à poser le cuir à terre (25/19).

Sébastien Renaut (CLP)

Photo : Ludovic Flament (CLP)

Résultats

Équipe123T
Harnes2525253
Marseille2116190

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This