Le Harnes VB battu par Avignon navigue entre regrets et amertume

Le match capital disputé et perdu ce week-end par le Harnes Volley-Ball face à Avignon (1/3) a cruellement sanctionné cette fin de phase initiale. Non qualifié en « play-off », le club artésien ne pourra donc pas viser directement la montée en Ligue B.

Sur le terrain pourtant, le HVB a montré du cœur à l’ouvrage. Il savait pertinemment qu’il lui faudrait réaliser un match parfait et espérer une baisse de régime de son fringant rival, mais il n’a pu bénéficier d’un bon cumul de ces conditions. « Pourtant, nous ne réalisons pas un mauvais match. » relativise Claude Clément, le président harnésien. « Mais en face, ils ont su faire front. Leur pointu a été monstrueux et le passeur redoutablement efficace puis inspiré dans ses choix. Nous l’avons vu à maintes reprises, c’est dans les fins de sets qu’ils ont su se montrer à la fois décisifs et réalistes ». Une défaite que le club artésien accepte tout à fait. « Sportivement, il faut le reconnaître, quand l’adversaire est plus fort il n’y a rien à dire, c’était un match couperet mais ce n’est pas là que nous avons finalement raté les play-off ». En effet, Harnes a longtemps traîné une entame de saison délicate. Il a trop balbutié pendant ses deux premiers mois de compétition pour pouvoir pleinement demeurer seul maître de son destin. « C’est aussi un enseignement. » précise Claude Clément. « Il y aura fatalement des choses à revoir, des ajustements à faire ». Pas de révolution de palais en tout cas, ce n’est pas du style de la maison. Loïc Bouanda a toujours la confiance du président et de son staff. D’ailleurs, une réunion est prévue en ce début de semaine pour fixer la cohérence de la politique sportive pour cette fin de saison. Que cela soit pour l’équipe première ou pour les autres formations du HVB le vivier « jeune » comportant également une importance considérable dans la stratégie Harnésienne.

Sébastien Renaut (CLP)

Harnes VB – Avignon : 1/3 (24/26, 25/18, 25/27, 20/25).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.