Le Harnes VB sort la tête haute de la Coupe de France (La Voix du Nord)

VOLLEY-BALL, Coupe de France 3e Tour

img_0060Face à une solide équipe de Division Élite, le HVB a fait le travail mais n’a pas pu aller au bout de ses idées. Ce Harnes-là très volontaire choisit son rythme d’emblée. Au contrario du trot convenu de son adversaire, le HVB opta pour le galop : rapides aux ailes, impliqués au block, les Artésiens commencèrent avec un joli terreau de certitudes (5/2, 11/8) et quand Bouanda accéléra, l’ensemble Amiénois s’effrita avec pertes et fracas (15/10).

Mais au pire moment Harnes dilua sa confiance sur un enchaînement de mauvais choix défensifs, à la relance comme sur les premiers impacts (15/13, 16/17). Amiens qui venait de passer devant pensait symboliquement mener le bal (22/24) mais un service raté, une réception non assurée, une attaque out et un block de Clément le fit pâlir (26/24). Cette manche perdue titilla l’orgueil des visiteurs. Ils furent alors plus prompts à dégainer (2/4 puis 5/9) et quand Harnes manqua de sens tactique Amiens s’engouffra dans la brèche (5/10). Le mal venait de s’immiscer. Les coéquipiers de Gorokhov ne trouvèrent plus le remède (8/16) d’autant que la réussite profita aux plus audacieux (9/19, 11/23).

Il ne resta dès lors plus à Amiens qu’à attendre sagement pour parfaire sa copie (13/25). Rossé, le HVB se mit alors en chasse avec un peu plus de conviction mais il lui manqua ce petit plus pour vraiment thésauriser (3/6). Avec un engagement plus en conformité il fit monter la pression sur son adversaire qui en fut perturbé (12/12). Un chassé-croisé s’organisa même (19/21, 23/22) mais c’est Amiens qui profita d’une mauvaise lecture de son hôte pour s’intercaler (23/25). Rageant pour les hommes de Claude Clément mais ces derniers eurent le mérite de rester dans le match (4/1).

Les trajectoires nordistes firent merveille dans la défense adverse (10/8) avant que sur services tactiques Amiens ne refasse parler de lui (12/12 puis 18/19). Au forceps, Harnes s’offrit alors trois balles de sets (24/22, 25/24) mais manqua de précision au moment d’asséner le coup fatal tant attendu (26/28).

Sébastien Renaut ( CLP) – Photo : Harnes VB

Harnes VB – Amiens : 1/3
26/24 (27′), 13/25 (21′), 23/25 (24′), 26/28 (31′)