Harnes pousse Tourcoing dans ses retranchements mais s’incline au tie-break (La Voix du Nord)

VOLLEY-BALL – Nationale 2
Le choc de la septième journée a tenu ses promesses. Harnes et Tourcoing se sont livrés à un véritable bras de fer ce dimanche. Un combat intense qui a finalement été mieux maîtrisé par des Tourquennois à l’influx ravageur.
Les Harnésiens sont tombés sur un adversaire physiquement très au point.
Les Harnésiens sont tombés sur un adversaire physiquement très au point.

Claude Clément, l’entraîneur artésien, savait que l’opposition proposée dimanche face au ténor de la poule, invaincu et fortement poussé par des ventes porteurs depuis l’amorce de la saison, serait coriace, cela s’est confirmé. Intense, le combat l’a bien été et même si le HVB a longtemps fait jeu égal avec son voisin, il a dû s’avouer vaincu au terme d’une formidable débauche. “Dans l’ensemble nous faisons un beau match.” tient-il d’ailleurs à souligner. “Nous avons plutôt bien joué, mais en face nous sommes tombés sur une équipe avec un énorme capital physique qui a su faire la différence sur sa mise en jeu. L’écart se fait principalement sur ce secteur de jeu où ils ont été énormes”. Harnes qui savait pertinemment qu’il ne devait pas attendre son reste déroula un plan de jeu intéressant en début de partie.

“Nous avons plutôt bien joué, mais nous sommes tombés sur une équipe avec un énorme capital physique” (Claude Clément)

Avec une bonne longueur de balle, des trajectoires perturbant la défense locale et une cadence suffisamment variée à la distribution, le HVB s’affirma au fur et à mesure (6/8, 14/19), démarche lui permettant d’empocher le premier set sur une stratégie globale de belle facture (21/25). Tourcoing ne goûta que très peu le fait de se voir ainsi secouer et profita d’un creux artésien pour revenir (7/7, 12/7, 25/18). Harnes gratta alors tous les ballons (3/8) et frappa extrêmement fort (13/25). Une aubaine, mais pas exploitée à sa juste mesure par les Harnésiens qui virent le TLM fondre sur lui (11/8, 25/20) pour finir avec un capital physique bien au-dessus du lot (15/9).Généreux, Harnes repart toutefois avec un point, suffisant pour le maintenir seul deuxième de la poule avec quinze points. Un moindre mal.

Sébastien Renaut (CLP) – Photo : Pascal Mareel (CLP)

TLM 2 – Harnes VB : 3/2 (21/25, 25/18, 13/25, 25/20, 15/9).