En jambes, Harnes dicte sa loi face à Hérouville et lance sa saison (La Voix du Nord)

Le groupe de Claude Clément recevait hier une rugueuse équipe, celle de Hérouville, formation normande qui l’an dernier avait donné pas mal de fil à retordre mais qui cette fois a été très bien maîtrisée.

HVB-Hérouville (3-1)
HVB vs Hérouville (3-1)

“C’était important de s’imposer après notre mauvaise entrée en matière de la semaine dernière.” Claude Clément

VOLLEY-BALL, Nationale 2

Un test d’envergure pour les deux équipes, à la recherche conjointement d’un match référence susceptible de servir de tremplin. Le premier set donna l’occasion aux Artésiens de confirmer leur belle technique et surtout leur préparation besogneuse. Avec un Bouanda alimenté dans le bon tempo et très efficace sur service, le HVB ne se fit pas prier pour prendre la poudre d’escampette (10/5). A la traîne de devant souvent aller chercher le cuir loin de sa zone de confort, le passeur adverse Meuriot fut contraint de baisser les armes (16/6) surtout que Gorokhov s’avéra d’une utilité extrême au bloc (25/11).

Sur sa lancée, Harnes resta attentif et surtout essaya de ne pas réduire son régime moteur. Hérouville continua à se chercher une identité de jeu mais il manqua vraiment l’étincelle pour mettre le feu aux poudres (8/6, 12/8). Barraquet tenta bien par intermittences de monter les bonnes idées de son équipe en épingle mais rien n’y fit réellement (25/14) puisque Sègre et Druon multiplièrent les appels payants. De quoi faire rugir Meuriot. “Etre spectateur comme çà ce n’est pas possible”, rappela-t-il même à l’ordre.

Ses troupes galvanisées par ce pic montèrent en puissance (6/6, 7/8) pour ainsi prendre le commandement des opérations pour la tout première fois de la rencontre. Une aubaine d’autant plus que Harnes commença à jouer un peu trop de facilité (16/12, 17/15 puis 21/21). Hérouville sentit le bon coup et plus compact le groupe caennais serra les rangs pour bloquer Clément sur l’aile et revenir un peu dans les débats (23/25). Le quatrième set fut alors beaucoup plus équilibré et ce même si Harnes garda les devants (8/7). Mais avec de la conviction, une belle qualité de mise en jeu et le métier de Boutier, le HVB fut cinglant (15/10). Un écart qui renversa tout sur son passage, Hérouville perdant littéralement de sa verve et de son influx légendaire (25/13). “C’est une victoire que l’on savoure pleinement”, note en tout cas Claude Clément le technicien maison. “C’était important de s’imposer après notre mauvaise entrée en matière de la semaine dernière. Je ne voulais surtout pas que le doute s’installe. Quand il le veut, le groupe est vraiment capable de dominer son sujet avec caractère. On aurait pu gagner 3/0 c’est vrai. On pourrait faire un peu la fine bouche mais l’essentiel est là, les sensations aussi.”

Sébastien Renaut (CLP) / Photo : Eric Janiszewski (CLP)

Nationale 2, 2ème journée – Harnes Volley Vall – VC Hérouville : 3/1  25-11 (22′), 25-14 (24′), 23/25 (26′), 25/13 (22′).